Death Débiles 40k on The Watch

Rapport 4 : Barrons nous !

Nous finissons par vaincre les hordes de tyranides des couloirs.
Nous progressons jusqu’à une salle où se sont réfugiés des prisonniers, ayant pris en otage le Magos Vyakaï.

20120402 1

Nous parlementons pour laisser croire que nous venons pour les sauver, mais après avoir pénétré et vérifié que le Magos était en sécurité, nous les abattons, par bonté d’âme. Ils mourront par la main de l’Empereur plutôt que la griffe tyrannide (cependant, n’oublions pas qu’ils sont coupables ET qu’ils sont des mutins).

Le Magos est bien abîmé. Son cerveau est en mode “pause”. Après une réparation et soin de fortune, il est capable de suivre Uriel (Tof).

20120402 2!Nous progressons alors lentement (12 par 12) vers le lieu d’extraction qu’ont sécurité les soldats impériaux que nous avions sauvé précédemment. Méfiant, nous envoyons devant nous Hoark et Bethor à la tour de communication pour appeler le vaisseau Hawk. Evidemment .. le temps qu’il arrive, des hordes surgissent de terre … et un Prince tyranide du ciel !

Bien ralentis par les tirs de Hoark, et des impériaux, nous organisons un repli stratégique.
Heureusement, Arkios fait un coup critique dans la tête du Prince Tyrannide qui ne fera même pas un round de combat !

20120402 3

Le vaisseau arrive … ayant jusqu’alors profité d’une grande chance, nous nous en tirons sains et saufs avec le Magos et quelques gardes impériaux.
Nous décollons alors qu’une nouvelle armée de tyranide sort de terre !

20120402 4

Gloire à l’Empereur-Dieu !

View
Rapport 3 : ça commence à urger

20120312 1Nous en terminons avec les hordes de tyrannides pendant que les lâches et faibles gardes impériaux, malgré les imprécations de leur Commissaire et nos encouragements (par l’exemple).
Après une brève explication, le commissaire et quelques gardes rattrapés vont garder la zone de récupération. Et nous indique que l’endroit le plus probable pour trouver la cible de l’extraction est l’usine.

L’Usine

Nous rejoignons le tunnel en courant pour éviter la tempête (2 sur la carte).
Puis remontons le tunnel au pas de charge.
Coup de chance, aucune mauvaise rencontre !

A l’usine, un système de sécurité, dans la salle de contrôle, est en route et un serviteur de sécurité se promène.

Nous l’abattons mais d’autres apparaissent, accompagnés de sirènes stridentes, risquant d’attirer d’autres tyrannides.

20120312 2

Bastonnade boltérisante !

Cependant, il s’avère que ces saloperies de serviteur explosent et nous blessent, lorsque l’on les dézingue d’un peu près. Pffff … comme dirait Hoark “Y a jamais moyen de s’amuser, quoi !”.

Bon après quelques brûlures de sourcils, nous vainquons. Bethor se branche sur le système de contrôle de l’usine et repère le gars de l’Adeptus.
En suivant les tunnels de maintenance, en file indienne, nous y serons dans 5 unité (+ 5 pour revenir, plus 10 pour rejoindre le lieu d’extraction, plus quelques combats, cela nous laisse 10 unités de marge !).

20120312 4

Evidemment, au détour d’un couloir et malgré notre suspicion (qui nous empêche d’être surpris), les tyrannides surgissent du plafond, alienS’ style !
Inspiré par la fureur guerrière de l’Empereur, Tibère balance une grenade derrière le plus grand groupe, faisant exploser les tuyaux et les restes de promethéum en flammes tuent presque la moitié des assaillants à l’ouest, Bruce Willis’ style.

20120312 5

View
Rapport 2 : Yargla.
Z'avez vu l'Alien 2,3 et Tremors ? Tout pareil mais pire.

Nous sommes Equipe de la Deathwatch qui géront l’étendue de Jericho.
S’y battent les humains contre les Tyrannides ET le Chaos.

La planète Tentalus, une lune de glace, neigeuse en permanence, d’une géante gazeuse, riche en prométhéum, a été attaqué par les Tyrannides.
79 millions d’humains réduits à 1 million.
Elle est considérée perdue pour l’Impérium.

MAIS, l’Adeptus Mechanicus Biologis, venant du monde-ruche de Castobel (?), étudiait la planète et a pu témoigné de l’attaque et a découvert des faiblesses dans les Tyrannides.

Message du Magos Zardos Vyakai : “Véhicule endommagé. Avait rendez-vous dans la dernière base militaire pour s’échapper. Forcer de s’écraser. Demande extraction. Possède le data-coeur avec les informations sur les Tyrannides”.
Ne reste que 5 heures avant la vague de l’essaim.
Et en plus tempête statique empêchant de communiquer avec notre vaisseau …

Nous arrivons en DropPod sur l’usine de Raffinement Gamma-6 : des gardes (enfuis ?) et des prisonniers en tant qu’ouvriers !

Pour l’extraction, Bethor a une balise. Si marche pas : antenne satellite (5).
Un Thenderhawk arrive à notre appel.

20120206 1

20120206 2

Inspection du crash : Tyrannide taupe ont détruit le robot.
Rien de plus.

PC de Sécurité (4)

20120206 3

Restes de tyrannides. Bolter automatique les ont abattu.
Les portes restent intactes et fermées.
Nous tentons l’approche discrète.
Ratée.
On court alors …
On explose la porte.
Scène de massacre à l’intérieur, les tyrannides sont passés par en-dessous.
Bethor inspecte et récupère un rapport de sécurité texte : baraquement des prisonniers attaqués (dans l’usine).

Hoark a l’idée de diffuser un message dans la base. Mais cela a pris du temps et un guerrier tyanide débarque. Yargla.

20120206 4

Et on lui pète sa GUEUUUUUUUULE (en même pas une unité de temps) !

20120206 5

Caserne

Sur le chemin, quelques broutilles (40 unités de temps), nous combattons des oisillons (tyrannides volants).
A la caserne, nous découvrons une scène de combat : un commissaire encourage ses troupes, à se défendre contre des tyrannides.
Alors que l’on se renseigne et que le Commissaire répond mal, à deux doigts de la gifle, une charge de tyrannide interrompt la conversation.

20120206 6

View
Rapport 1 : l'Entraînement

Chère Maman.

Je regrette presque d’avoir accepté cette nouvelle affectation dans l’Étendue de Jéricho.
En effet, on m’avait promis la crème de la crème, une escouade sous mes ordres, pour des missions … particulières, à l’aulne de mon expérience hors du commun chez les Ultramarines, mais hélas.

Je me retrouve donc à tenter de contenir les pulsions animales d’une bande de dégénérés (ou décérébrés, au choix), pour ne pas dire d’animaux (dont un Space Wolf, bonjour l’odeur), OU pousser au cul les lopettes – il y a même un Dark Angel !-.

Pour l’instant, nous nous contentons d’un site d’entrainement pour trouver un minimum de cohérence, évaluer mes forces et leurs faiblesses, et nous préparer à quelque chose de plus sérieux.
Evidemment, le chemin est long à parcourir. On ne peut pas attendre d’autres chapitres des Astartes, la même excellente et exigence personnelle que celles des Ultramarines.

Enfin, il faudra bien faire avec pour défendre l’Impérium, l’Humanité et l’Empereur-Dieu.

Baisers, mamounette,
signé : ton Tibérounet.

Dw 20120123 1

PS : heureusement qu’il y avait quelques tyranides à se mettre sous l’épée tronçonneuse …

Dw 20120123 2

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.